La préservation des paysages

Les lieux emblématiques de la Haute-Durance dégagés

Suppression lignes électriques haute tension THT à Embrun

Demain à Embrun.

Les sites emblématiques seront totalement dégagés – rives du lac de Serre-Ponçon, cols du Lautaret et du Galibier – ou très largement tel que le fort de Mont-Dauphin.

Les lignes aériennes restantes seront déplacées pour les rendre moins visibles depuis les axes de vie et de circulation et elles seront notamment mieux intégrées sur les versants.

Des essences forestières sous les pylônes ? C’est possible, grâce au projet Life Elia

« Grâce au LIFE Haute-Durance, nous allons réaliser un vademecum des bonnes pratiques en matière de gestion des corridors forestiers sous les lignes à destination des autres opérateurs électriques européens » Gérard Jadoul, coordinateur du projet LIFE Elia.

Le projet LIFE Elia-RTE, cofinancé par l’Union européenne, a pour objectif de transformer l’espace sous les lignes électriques en couloirs écologiques.

En Haute-Durance, des arbustes seront plantés sur près de 15 hectares pour créer des lisières favorables à la biodiversité.

Pour en savoir plus

Des pylônes spécialement conçus pour la Haute-Durance

Lorsque la mise en souterrain est impossible pour des raisons techniques, les nouvelles lignes aériennes sont soit reconstruites en lieu et place de lignes obsolète soit repoussées à flanc de montagne pour s’éloigner des zones d’habitations. La majorité des nouveaux pylônes sont intégrés dans la forêt et se fondront dans le paysage dès que la végétation aura repris ses droits.

Ceci dit, un nouveau type de pylône a été conçu spécifiquement pour la Haute-Durance dans les cas où il n’y a pas d’écran végétal. Au total 44 pylônes architecturés seront installés à Saint André d’Embrun, Embrun, Savines, Chorges, l’Argentière et la Roche-de-Rame.

Le design de ce pylône et ces emplacements ont été choisis en partenariat avec le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Hautes-Alpes (CAUE 05). In fine, il restera 356 pylônes dans les paysages de la Haute-Durance contre de 670 actuellement, ce qui représente une diminution de près de la moitié.

Rencontre avec Laureen Keller, chargée de mission Eco-Med pour RTE

des travaux de rénovation du réseau électrique qui s'adaptent aux usages de la faune

Laureen Keller est chargée de mission Eco-Med, cabinet spécialisé qui accompagne RTE pour la rénovation du réseau électrique en Haute-Durance. Elle nous raconte son travail au quotidien, au plus près de la faune et de la flore de la Haute-Durance.
En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer un contenu adapté à votre sélection
et nous permettre de réaliser des statistiques de visites de notre site. En savoir plus.