Le développement de la vallée

Une initiative locale de plus soutenue par RTE grâce au Plan d’Accompagnement de Projet (PAP)

Inauguration de la place Monuments des Morts, la Roche de Rame, octobre 2018

Michel Frison, Maire de La Roche-de-Rame, et son conseil municipal ont inauguré la nouvelle place “Monuments des Morts” du centre village samedi 27 octobre 2018. Ce projet local a pu voir le jour grâce au co-financement apporté par RTE aux collectivités locales dans le cadre du PAP.

Pour rappel, le PAP est un dispositif issu du contrat de service public signé entre l’Etat et RTE qui prévoit, à l’occasion de la réalisation de nouvelles lignes aériennes, le financement de projets locaux d’intérêt général ayant par exemple pour but d’améliorer la mise en valeur du patrimoine paysager ou touristique, ou encore d’engager des actions de développement durable ou de maîtrise de l’énergie.

Le comité de pilotage de ce plan d’accompagnement de projet rassemblant des élus, associations et organismes socio-professionnels sous l’égide de la Préfecture des Hautes-Alpes , a déjà attribué près de 3 millions d’euros soit près de 43 % du montant total du PAP (6,8M€)

Intervention du Maire de la Roche-de-Rame, Michel Frison, inauguration de la place du centre village, La Roche-de-Rame, octobre 2018

 

Intervention du Maire de la Roche-de-Rame, Michel Frison, inauguration de la place du centre village, La Roche-de-Rame, oct obre2018

 

Le déploiement du très haut débit accéléré

Avec la sécurisation de l’alimentation électrique du réseau en Haute-Durance, 200 km de fibres optiques seront installés par RTE en parallèle de toutes les nouvelles lignes, souterraines et aériennes, d’ici 2020. 35 km de fibres déjà en service ont été livrés à PACA THD dans le cadre du programme de désenclavement numérique qu’il mène.

Dès la phase de concertation du projet, RTE avait annoncé aux décideurs locaux que 200 km de fibres optiques seraient déployées sur le réseau rénové, et que les paires excédentaires, non utilisées par RTE pour surveiller et opérer le réseau, pourraient être mis au service du désenclavement numérique des hauts-alpins.

Promesse tenue : sur les 140 km de fibre optique déjà déroulés, 35 km de fibres intéressait le Syndicat Mixte Ouvert PACA THD, créé par la Région PACA et les deux départements haut-alpins pour déployer la fibre dans les zones que les opérateurs privés n’ambitionnent pas de couvrir. Les 4 boitiers de connexion prévus ont été livrés par Arteria, filiale de RTE en charge de la valorisation de la fibre optique, à l’opérateur public fin 2017. Situés à Embrun, Mont-Dauphin, Eygliers et l’Argentière-la-Bessée, ces points de livraisons sont prolongés par du réseau très haut débit créé directement par PACA THD, pour que les habitants puissent en bénéficier dès cet été. L’accord initial entre l’opérateur public et la filiale de RTE, qui couvre également le nord des Alpes-de Haute-Provence, permet à 20.000 usagers d’avoir accès au très haut débit tandis que d’autres usages d’autres linéaires de fibre optique créés sont encore à envisager.

 

Le Plan d’Accompagnement de Projet, un réel levier pour des projets locaux d’intérêt général

Saint-Martin de Queyrières, novembre 2017. Restauration de la chapelle Sainte-Marguerite

Issu du contrat de service public signé entre l’Etat et RTE, le plan d’accompagnement du programme de projet (PAP) a pour vocation de susciter et de soutenir les initiatives locales, notamment dans les communes concernées par la création de nouvelles lignes aériennes. Avec 6,9 M€ déjà alloués à 43%, il a désormais des bénéfices concrets pour les habitants de la Haute-Durance.

Qui attribue cette enveloppe et à qui ?

Le comité de pilotage qui attribue ces fonds est présidé par la préfète des Hautes-Alpes et associe élus, associations et organismes socio-professionnels. Il valide les projets proposés, décide de l’attribution des fonds – sans que RTE ne vote – et en rend compte. 6 millions d’euros sont dédiés aux 22 communes concernées par la création de nouvelles lignes aériennes, indépendamment de la quantité de pylônes supprimés sur ces mêmes communes. 800 000 € vont à d’autres collectivités ou organismes locaux, pour des projets plus globaux intéressant les territoires concernés par la rénovation du réseau de transport d’électricité de la Haute-Durance. Enfin, pour la première fois en France depuis la mise en œuvre de ces PAP, 100 000 € sont consacrés au soutien de projets locaux ayant recours au « financement participatif ».

Quels projets d’intérêt général ont été soutenus ?

2,9 millions d’euros ont déjà été alloués pour la réalisation de projets depuis 2016 et plusieurs inaugurations d’équipements publics co-financés grâce au PAP ont déjà eu lieu. On compte notamment la construction d’une salle multi-activité à Champcella ou la restauration de la chapelle de Saint-Martin de Queyrières. Plusieurs communes ont opté pour des aménagements urbains comme l’Argentière-la-Bessée, Savines-le-Lac, Chorges, St André d’embrun, la Roche de Rame, Villard St Pancrace. D’autres communes comme Prunières ou encore Châteauroux-les-Alpes préfèrent rénover leurs bâtiments pour donner une accessibilité aux personnes à mobilité réduite ou améliorer leurs capacités thermiques. Les fonds du PAP ont également permis d’accompagner le SMADESEP et le club des sports de la gendarmerie dans l’aménagement de 6 plages autour de Serre-Ponçon. Parmi les derniers projets soutenus lors du comité de pilotage du 12 mars dernier, on retrouve :

La création d’une médiathèque à Chorges

La création d’une médiathèque à Saint-Crépin

L’aménagement de cœur de village et mise en souterrain de réseaux électriques et téléphoniques à Champcella

La création d’un bike park à l’Argentière-la-Bessée

L’aménagement de plages sur les bords du lac de Serre-Ponçon, à Savines-le-lac

La mise en place d’un circuit pédagogique au sein de la déchetterie à Embrun ou encore la création d’itinéraires pédestres à Réallon

 

Champcella, novembre 2017. Inauguration de l’extension de l’école de Champcella.

Au-delà des collectivités et organismes publics, comment demander un financement ?

Des projets peuvent être proposés par des associations, des entreprises ou des habitants de la Haute -Durance à travers la plate-forme de financement participatif Mes projets territoriaux. Le principe est simple : sous réserve de l’intérêt de leur projet pour la collectivité, lorsqu’un internaute contribue au financement du projet à hauteur d’1 euro, RTE abonde d’autant, jusqu’à la moitié de l’objectif financier déterminé par le porteur de projet.

Un projet de création de potager de variétés oubliées dont l’objectif était de cultiver naturellement (notamment par le modèle de la permaculture) divers légumes peu connus, a, par exemple, été financé avec grand succès. Il en est de même dans le domaine du sport ou un minibus a pu être acheté par le Comité de Ski Alpes Provence afin de permettre aux athlètes de pratiquer leur sport dans des conditions optimums.

 

 

 

 

 

Les entreprises locales du territoire haut-alpin ont la parole

Le programme de rénovation du réseau électrique de la Haute-Durance a offert de belles perspectives économiques au département des Hautes-Alpes dans de nombreux secteurs d’activités. Le Comité Haute-Durance Initiative (HDI) a évalué les retombées économiques directes du programme à fin 2017 à plus de 32 M€. Dans ce contexte, RTE a interviewé 7 entreprises locales pour recueillir leurs témoignages sur l’activité générée par ce grand chantier d’intérêt général.

 

Vague de froid : EcoWatt PACA affiche un signal rouge des consommations électriques

Dans le cadre de la vague de froid, EcoWatt prévoit des consommations d’électricité particulièrement importantes cette semaine, du lundi 26 février au vendredi 2 mars, et invite les habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur à adopter les éco’gestes pour réduire leur consommation électrique. Ce dispositif éco-citoyen, initié en 2010 par RTE en partenariat avec l’Etat, l’ADEME, les grandes collectivités territoriales et Enedis, revient avec un nouveau site internet. Il met désormais à disposition un baromètre de l’électricité pour accéder- à tout moment de la journée et selon sa géolocalisation- aux prévisions de consommation de son territoire, qui sont traduites par un signal de couleur (vert pour une consommation raisonnable, orange pour une consommation élevée et rouge pour une consommation très importante).

Selon les prévisions actuelles de RTE, l’alimentation électrique devrait être assurée sans difficulté particulière durant cette semaine, malgré la vague de froid qui touche la France entière. Toutefois, EcoWatt PACA prévoit des pointes de consommation particulièrement importantes dans les jours à venir et affiche des signaux rouges, notamment le soir entre 18h et 20h.

Les habitants des Hautes-Alpes sont invités à prendre connaissance de ces prévisions sur www.monecowatt.fr et à adopter des éco’gestes pour réduire leur consommation électrique.

 

 

Des retombées économiques de 32 M € à fin 2017

Le chantier de rénovation de l’ensemble du réseau de transport d’électricité en Haute-Durance affiche un bilan très positif en matière de retombées économiques et sociales locales avec un total de 32 M€ à fin 2017 contre les 30 M€ que RTE avait annoncé comme objectif au démarrage du programme.

En effet, lors du dernier trimestre 2017, c’est plus de 5,3 millions d’euros (+17 %) qui ont été injectés dans  l’économie locale des Hautes-Alpes et qui ont bénéficié à l’emploi dans le département.

44 % de ces investissements vont à la sous-traitance, 14% aux fournitures, 13% à l’hébergement, 16% à la location et 8% aux intérimaires. En tout, ce sont plus de 115 entreprises locales, hors hôtellerie, restauration, commerces et services divers, qui ont bénéficié de ces retombées et jusqu’à 375 travailleurs engagés sur le chantier de modernisation des lignes THT. Au niveau de l’emploi, il est à noter que le chantier a entraîné une montée en compétence des entreprises dans le domaine de la sécurité (31 sessions de formation) et de la protection de l’environnement.

Briançon, octobre 2017. Travaux sur les lignes souterraines.

L’année 2018 devrait à nouveau mettre à contribution les entreprises haut-alpines dans la réalisation de ce chantier qui s’achèvera avec les derniers démantèlements de lignes aériennes fin 2020. D’ailleurs, afin de poursuivre cette dynamique, les membres du comité HDI et RTE organisent « le 1er forum emploi RTE-HDI, une opportunité pour l’emploi local » le 15 mars 2018, de 13h à 17h au Pôle culturel XXe de Savines-le-Lac. La remise des prix du Challenge Emploi Local suivra dans la soirée pour récompenser les entreprises mandataires qui ont fait le plus appel à des entreprises locales dans le cadre de leur marché de travaux.

Plus d’infos : Article de presse Alpes 1 et article page projet RTE France

 

27 millions d’euros de retombées économiques pour RTE au 3ème trimestre 2017

Depuis le lancement du chantier Haute-Durance fin 2014, 27 143 436 euros ont été dépensés dans le département des Hautes-Alpes (sous-traitance, achat fournisseurs, locations, emplois, restauration, hébergement).

Bientôt à mi-parcours du chantier de rénovation électrique Haute-Durance, les retombées économiques sont au RDV.

Pour ce seul 3ème trimestre 2017,  c’est plus de 3 134 850€ (+13%) qui ont été injectés dans les secteurs de la sous-traitance, de l’achat fournisseurs, de la location, de l’emploi, de la restauration et de l’hébergement. Ce dernier trimestre, ce sont 375 collaborateurs qui ont œuvré sur le chantier.

Viennent s’ajouter également à cela, les retombées économiques engendrées par la mise en œuvre du Plan d’Accompagnement de Projet (PAP), dispositif qui permet de faire émerger ou d’accompagner des projets locaux sur les territoires concernés par la création de lignes électriques aériennes. Voie verte à l’Argentière, plages sur le Lac de Serre-Ponçon, restauration d’une chapelle à Saint-Martin de Queyrières ou rénovation d’une école à Champcella… 2,15 M€ ont déjà été attribués par le Comité de Pilotage du PAP contribuant ainsi à 7,1 M€ de projets.

L’année 2018 prévoit à nouveau de mettre à contribution les entreprises haut-alpines dans la réalisation de ce chantier.

 

La modernisation des lignes haute tension mobilise plus de 350 travailleurs chaque semaine

A titre d’exemple, la première semaine de septembre, 377 personnes ont travaillé  sur les différents chantiers de rénovation des lignes électriques haute tension qui alimentent la Haute Durance. Pour rappel, le programme de modernisation acté suite à quatre années de concertation implique de supprimer plus de 200 km de lignes aériennes existantes pour reconstruire près de 100 km en  aérien sur les versants et en mettre près de 100 km en souterrain.

Sur ces 377 personnes en activité, 96 étaient des hauts-alpins, grâce aux contrats de sous-traitance et à l’emploi d’intérimaires générés par les chantiers. Ainsi, 68 de ces travailleurs étaient employés directement par des entreprises locales – principalement du BTP – et 30 par des agences d’intérim.

Tous ces travailleurs ensemble ont contribué à l’avancée des quatre chantiers de liaisons électriques menés simultanément : la construction de trois lignes aériennes (entre Serre-Ponçon et l’Argentière-la-Bessée ; entre Gap et Embrun et entre l’Argentière-la-Bessée et Briançon) et de deux lignes souterraines, entre Mont-Dauphin et l’Argentière-la-Bessée et entre Villard St-Pancrace et Le Monêtier-les-Bains.

L’opérateur du réseau public de transport d’électricité, RTE, prévoit que le nombre de travailleurs en activité devrait rester stable durant ce 3e trimestre 2017.  Hormis la période grand froid nécessitant une trêve hivernale, l’année 2018 devrait permettre de générer et/ou de sécuriser la même masse d’emplois, issus souvent du secteur du BTP.

24 millions d’euros directement injectés dans les Hautes-Alpes par le chantier de rénovation des lignes haute tension de la Haute Durance

l'Argentière-la-Bessée, juillet 2017, dépose des pylônes 6 et 7

24 millions d’euros : c’est le montant des retombées directes pour les Hautes-Alpes dans le cadre du chantier de modernisation électrique de RTE, entre son lancement à l’automne 2014 et juin 2017. Cette évaluation a été réalisée par le comité Haute Durance Initiative (HDI)* initié par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) du département des Hautes-Alpes. Selon cette même source, 70 entreprises locales ont renforcé leur activité grâce à leur implication dans ce chantier majeur qui s’étend sur toute la Haute-Durance, du gapençais jusqu’à la Maurienne. La majorité de ces retombées est consacrée à des entreprises locales qui ont obtenu des contrats de sous-traitance. Le reste est principalement injecté dans le secteur de l’hébergement, dans l’achat de fournitures et dans l’emploi d’intérimaires. D’ici 2020, RTE s’est engagé à d’atteindre 35 millions d’euros de retombées économiques locales directes avec ce programme de rénovation qui permettra in fine de réduire de près de moitié les lignes électriques aériennes existantes.

Créé fin 2013 par la chambre de commerce et d’industrie, la fédération départementale du BTP, la chambre des métiers, pôle emploi, la DIRECCTE, l’UMIH05 et l’UPE 05 avec le concours de RTE, le comité Haute-Durance Initiative a mis en place un guichet unique pour optimiser les retombées économiques du programme de rénovation des lignes électriques de la Haute Durance mené par le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) sur le territoire, avec des effets induits significatifs sur l’emploi. Son comité est composé des représentants des acteurs économiques et des services de l’Etat en charge de l’emploi. Tous les trimestres, il collecte les données auprès des entreprises locales et publie le bilan des retombées du chantier.

En savoir plus : http://www.hautes-alpes.cci.fr/docs/Communiqué%20de%20presse_Retombées%20économiques%20RTE%20TRIMESTRE2%20%202017.pdf

Chantier Haute-Durance : déjà plus de 19M€ pour l’économie des Hautes-Alpes

Débuté à l’automne 2014, ce chantier de grande envergure, qui permettra in fine de réduire de moitié le réseau aérien existant, offre des belles perspectives économiques au département des Hautes-Alpes.
Le comité Haute Durance Initiative (HDI) de la CCI 05 vient d’évaluer les retombées économiques directes du programme Haute-Durance à fin 2016 à plus de 19M€. 56% de ces retombées sont consacrés à la sous-traitance d’entreprises locales, le reste étant majoritairement dépensés dans les secteurs de l’hébergement, d’achats de fournitures et de l’emploi d’intérimaires.
Le pic des travaux de rénovation du réseau électrique Haute-Durance étant prévu entre 2017 et 2018, RTE envisage avec confiance d’atteindre l’objectif de 35M€ de retombées économiques locales directes d’ici 2020.
Grâce au Plan d’Accompagnement de Projet, six projets d’intérêt général ont également été financés ou cofinancés par RTE pour un montant global de 910 000€ à fin 2016. La répartition de ces fonds, arbitrée par la Préfecture des Hautes-Alpes, sert à de nombreuses communes de leviers d’investissement public.
HD

En savoir plus :
Communiqué presse CCI des Hautes-Alpes
Plan d’Accompagnement de Projet
Le comité Haute-Durance Initiative

Une rénovation de la Haute-Durance au service du développement local

Le réseaut électrique en Haute-Durance

La rénovation du réseau facilitera la réalisation de projets économiques innovants : Haut débit internet, équipements collectifs, énergies renouvelables, voitures électriques, électrification de la ligne de trains … c’est un véritable coup d’accélérateur offert à la vallée.

Plus de 50 entreprises locales participent déjà aux travaux qui devraient générer 30 millions d’euros de retombées d’ici 2020 et des centaines d’emplois, notamment pour les secteurs clés du territoire tels que le BTP, la restauration et l’hôtellerie.

 

Déjà 15,2 millions d’euros de retombées locales

Travaux d’enfouissement des lignes électriques haute tension (THT)

Travaux d’enfouissement.

Les retombées locales ont déjà dépassé les 15,2 millions d’euros en octobre 2016.

Pour que ces retombées bénéficient aux entreprises Haut-Alpines, un guichet unique a été mis en place avec la CCI des Hautes-Alpes pour les mettre en relation avec les grands prestataires du chantier de rénovation, et faciliter ainsi l’activité locale.

Pour contacter le guichet unique Haute- Durance Initiatives (HDI), écrivez à hdi-rte@hautes-alpes.cci.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer un contenu adapté à votre sélection
et nous permettre de réaliser des statistiques de visites de notre site. En savoir plus.